-puncture

-puncture

-puncture ou -poncture Élément, du lat. punctura « piqûre ».

⇒-PUNCTURE, élém. formant
Élém. tiré du lat. punctura « piqûre », entrant dans la constr. de qq. subst. fém. désignant, en méd., des méthodes de thérapeutique ou de diagnostic par implantation d'aiguille(s) en un point énergétique de tissu ou d'organe; le 1er élém., élém. sav. d'orig. lat. ou subst. fr., exprime le procédé de thérapie utilisé pour l'implantation (instrument, matière, méthode).
A. — [Le 1er élém. est un élém. formant] V. électropuncture (s.v. électri- II C 2 a), galvanopuncture (s.v. galvano- B), ignipuncture (s.v. igni- II).
Rem. Empr. au lat., v. acupuncture.
B. — [Le 1er élém. est un subst. tiré d'un nom commun ou d'un nom propre]:
curiepuncture (curie-, de P. et M. Curie). Synon. de radiumpuncture. L'introduction de foyers au sein des masses tumorales, suivant la méthode préconisée par Dominici et développée par Regaud sous le nom de curiepuncture (ROUSSY ds Nouv. Traité Méd. fasc. 5, 2 1929, p. 691). L'emploi de tubes de radium filtrés avec du platine, enfouis au sein des tumeurs, qui deviendra plus tard la « curiepuncture » (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 164).
radiumpuncture, radium-puncture. ,,Radiumthérapie à l'aide d'aiguilles radioactives implantées dans les tissus néoplastiques`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Synon. curiepuncture. Quatre cas de sarcomes après radium-puncture (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 150).
Prononc. et Orth.:[-]. V. acupuncture.

-puncture, -poncture
Élément, du lat. punctura « piqûre » ( Acupuncture).
tableau Lexique de la chirurgie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”